cv, emplois, missions et stages en Suisse
62 Visiteurs connectés

Osez la sieste

Enligne : Article

SiesteCertaines semaines de très forte activité, votre serviteur s’autorise 2 siestes de 12 à 15mn après chaque repas, à la place du café ou de la cigarette. Ceci lui permet de travailler 3 séquences de 5 heures en moyenne sans ressentir de fatigue particulière. A chaque réveil, l’esprit est clair, certains problèmes sont magiquement résolus, la force de travail régénérée, l’endurance prolongée.




Le terme “s’autoriser” est adapté tant le tabou pesant sur la sieste est fort.

Nous comprenons qu’un dirigeant n’ait pas envie de se transformer en surveillant de dortoir pour contrôler des salariés indélicats qui omettraient de se réveiller avant l’heure de sortie ou voir l’ensemble du personnel dormir en même temps.

Ce type de mesure peut être mis en oeuvre avec du personnel responsable et sur les temps de pause. Le problème de place peut être résolu par des aménagements simples : des sites proposent du matériel pour pouvoir dormir sous son bureau ou aménager une salle de repos.

 

La sieste est une bonne affaire pour chacun.
Elle doit être courte : un entraînement et une alerte permettent d’apprendre à en contrôler la durée. En s’endormant vite et en se réveillant instantanément, elle permet au “siesteur” de récupérer et de redémarrer une deuxième journée en forme. Elle permet de se coucher le soir moins fatigué.
Elle permet à l’entreprise d’avoir des employés en meilleure forme et plus efficaces pendant l’ensemble de l’amplitude du temps de travail.

 

Osez la sieste !

Nombre de lectures : 180