cv, emplois, missions et stages en Suisse
214 Visiteurs connectés

Des aveugles conduisant des aveugles

Enligne : edito

tn_les_aveugles_conduisant_les_aveugles.jpgAlors que j’étais consultant en organisation, les personnes auditées m’expliquaient systématiquement, chacune à leur tour comment tous les autres marchaient sur la tête. Quand on lançait des pistes pour modifier les habitudes de l’un ou de l’autre isolément, chacun avait en première instance de très bonnes raisons de ne pas modifier sa pratique. Ceci donnait ce type de discours : «… oui je marche sur la tête, mais nous c’est différent… il faut qu’on fasse comme ça parce que (mettre ici quelques règles intrinsèques et extrinsèques)… et puis on finit par s’habituer…vous n’avez qu’à essayer, vous verrez, finalement on se débrouille très bien.»…


 

Il en est de même dans tous les secteurs et tous les pans de la société. Ce phénomène est particulièrement présent dans les sociétés assises sur de profondes et trop nombreuses règles "traditionnelles" sans fondements.

Pendant que le FMI s’excuse des erreurs d’appréciation de l’action à mener en Grèce, la même politique continue d’être déployée partout !!!

Alors que l’activité économique décroche, et que les groupes de concertation sur la retraite se mettent en œuvre, le Président annonce sa décision de continuer de plomber encore plus la charge du travail et de ne pas faire de réforme structurelle. .. bien curieuse réforme et aussi bien curieuse méthode de concertation !!!

Alors que l'action de chacun est bridée par des contraintes inombrables, les "poussins" qui disposaient d'un peu de liberté vont être contraints comme tous les autres. Certains retournent déjà au chomage et d'autres au travail illégal... probablement le "choc" de simplification annoncé!!!...

Dans son tableau, "les aveugles conduisant des aveugles", Pieter Brueghel l'Ancien nous montre plusieurs personnages. L’un d’entre eux est tombé dans le fossé. Celui qui le suit est en train de tomber et s’en rend compte. Les deux qui suivent perçoivent qu’il se passe quelque chose. Les deux derniers personnages n’ont encore conscience de rien.

Nous avons le plus profond respect pour les non voyants et utilisons cette métaphore pour parler de ceux qui n'ont pas conscience de ne pas avoir conscience des choses. Que ce soit à votre travail ou en suivant l’actualité, à vous de mettre des noms sur chaque personnage.

les aveugles conduisant les aveugles