cv, emplois, missions et stages en Suisse
273 Visiteurs connectés

7 autres clefs pour un changement réussi

Enligne : Article


escalierPour la mise en œuvre d'un processus d'amélioration ou de changement profond, il est recommandé "de balayer l'escalier depuis le haut vers le bas"...

 

L'ensemble des étapes des processus ainsi que l’ordre dans lequel le changement doit être mis en œuvre doivent être pris en compte. Il existe le plus souvent un courant principal, pendant que des courants secondaires doivent être méthodiquement et simultanément pris en compte dans leur multitude. Les flux et les processus donnent en général l’ordonnancement de la mise en place du changement.

 

L’architecte du changement doit se méfier des courtisans qui peuvent être avantagés dans le fait de ne rien changer et de ceux qui peuvent trouver avantages et opportunités à ce que les logiques en place changent. La "boussole" de l'intérêt commun doit constamment être consultée.

 

La mise en œuvre du changement nécessite, en général, la coordination de plusieurs acteurs....


Elle doit compter sur la remise en cause, par l'ensemble de ses acteurs, d'un ensemble de paradigmes et de logiques, d'actions et d'habitudes. Des modifications d’équilibres et des déséquilibres des relations entre les protagonistes peuvent émerger et être source de tensions ou de blocages. Chacun doit se retrouver dans le mouvement qui est engagé.

 

La mise en oeuvre d’un changement doit pouvoir présenter plusieurs modalités d’expression et d’explication de ses objectifs. La communication et la concertation sont des éléments clefs du bon déroulement. Chacun, là où il est, doit pouvoir comprendre là où il va.

 

Un contrôle systématique permet de vérifier que les changements mis en oeuvre ne font pas apparaître des problèmes jusqu'alors masqués, ou des effets pervers non identifiés.

Mettre en œuvre un changement nécessite une écoute active de l'ensemble des acteurs indispensables à sa mise en œuvre.

 

Une réforme qui serait menée contre ses acteurs, qui attaquerait adhominem les auteurs des observations, et qui commencerait par n'importe quelle marche de l'escalier serait vouée à l'échec. Les artisans du changement doivent avoir une écoute active de l’expression de chacun à chaque niveau.

 

Une réforme manoeuvriere qui ne viserait qu'un effet d'annonce conjoncturel, sans préoccupation de la qualité des résultats, aurait un autre effet, boomerang celui là, contre son instigateur ou son instigatrice...

 

Nombre de lectures : 82362